Les textes

Tunga / Masaya / Mali mali /
Pilo / Djeliya / Bafaro / Ebi /
Nina / Andrea / Eloi et son griot

Tunga

Chanson dédiée aux aventuriers.
“Tungaran ké Tunga ma lambè lon”
“L’aventurier, nul ne connaît sa valeur.
Il pense à ceux qui sont restés au pays.
Tous espèrent en lui.
Et même s’il n’a rien ramené de son voyage,
il continue à être leur espoir
Chacun crie, Kouro za! za!
Tu as des frères chez toi,
tu as des enfants chez toi.
Sois le bienvenu !”

Tunga ranghe
Tunga ma labe do
Denkeni wara tunga la
Bebi djkida
Kona ye fensoro
Ana seki so
Ni seki na so
I be nisodia i ye segimuki tunga la
I be ny i na oko
Tunga ranghe
Tunga ma labe do
koro zaza i ye
Koro zaza i za i za
Koro zaza ko nalu beso
Koro zaza i ye
Koro zaza i za i za
Koro zaza falu beso
Tunga ranghe
Tunga ma labe do

Tu reviens…
et nul ne sait tout ce que tu connais…
Tu viens de loin, et nul ne sait combien tu as marché.
En chemin tu pensais à ta mère, à ton père, à tous les tiens,
de loin...
A leurs rêves, à leur foi.
Les mains vides
tu reviens,
et tous crient
“ il est là ”…
Sois le bienvenu, mon frère qui nous revient

retour aux titres

Masaya

“E massaya, ne fa massaya”
Chanson qui parle du respect des parents Baba Sissoko remercie ceux qui élèvent bien leurs enfants.
“Sans tradition et sans culture, tu es perdu dans la vie”

Eh i yee
Eh i ye Mahamadou ne fa ye sora ye
Mahamadou
Dindi nu fa masa kele Djatourou
Sissoko denke ne fa ye Mahamadou
I ye ye ye I ye ye
I ye djali deuhm be wua wua
I ye fune deuhm be wua wua
I ye numu deuhm be wua wua
I ye garanghe deuhm be wua wua
I ye sura ka deuhm be wua wua
I ye djeli deuhm be wua wua
I ye i ye ye
E masaya nefa masaya
Sekou djali fa, Baba djali fa
Atouma djali fa, Sokona djali fa
Dehmu djali fa, Maka djali fa
Seiba djali fa, Baba djali fa
Atouma djali fa, View djali fa
Seiba djali fa, Baba djali fa
Maka djali fa, ne fa masaya ra
Mahamadou Sissoko masaya ra
Ne fa abarka nye
E masaya nefa masaya

Culture et tradition sont les clés,
sont les clés pour la vie ;
prends la route et qui sait,
c’est un nouvel ami, nouvel amour,
ou la fleur de ton coeur...
N’en perds pas les couleurs,
n’en perds pas le parfum en chemin.
Prends-en soin, elle te donne et la force, et les fruits.
Dans la promenade de sa vie, mon père a trouvé deux fleurs,
elles ont donné beaucoup de fruits, et j’en suis...
C’est d’amour qu’il m’a nourri.
Jamais je ne lui dirai assez merci,
car il est calme comme la terre,
rapide comme le vent, brillant
comme le soleil, et toujours fidèle à lui-même, comme un fleuve.

retour aux titres

Mali mali

Leli lele lile lile leri leri le
Leli lele lile lile leri leri le
Mali eh Mali
Mali mali mali mali
Djeli deuhm de kuma Mali
Leli lele lile lile leri leri le
Mali mali mali nara
ani horognan kuma nara
mali ni dambe foli nara
ah ah a ye Mali lame
Mali Mali Mali
Leli lele lile lile leri leri le
Leli lele lile lile leri leri le
Kone be Mali wele
Djeli denhu be Mali wele
hmmmmm mali
Suraka de nu maya de nu numu
de nu
Anga niyua lame horognan koni
be Mali
Dje niyua nya bi Mali
Horognan kuma be Mali
Anga niyua lame Mali Mali Mali
Leli lele lile lile leri leri le

Mali, Mali… terre de respect, culture et tradition.
Le monde a changé, mais la joie reste la même,
car elle vient à celui qui croit à ce qu’il sent.
Nuit blanche à Bamako, tu retrouves tes amis ou ta famille,
car à celui qui sait se partager, l’amitié est échange.
L’amitié comme la vie, comme l’amour, comme le temps,
et surtout comme la musique, née de la force de la nature.
La compréhension musicale ne vient pas toute seule.
Elle vient à celui qui sent la musique comme il sent la beauté de la vie.
C’est sur ma terre que j’ai compris que la musique est le symbole de la paix.
Mali, Mali…

retour aux titres

Pilo

Chanson dédiée à Chris Seydou, couturier né au Mali.
Il a notamment travaillé avec Yves St-Laurent et Paco Rabanne à Paris, avant de revenir en Afrique. Il utilisait dans ses créations les différents tissus traditionnels africains.
Il est mort en 1994 à Bamako.
“Djarama pilo djarama”
“Vous qui avez été grand, votre disparition nous attriste.
Vous étiez l'espoir du peuple. Nous avons compris que la mort n'épargne ni roi, ni riche, ni personne”

Ah ah ah ah ah Djarama
Djarama pilo djarama pilo diara
Chris Seydou
Ka saya kò gni di nin yè kobayè
Diama djigni ni adjou massu
Massa…o
Seydou bèmi doo
Bogolan fi ni kanunba niuman yo
Seydou bèmi doo
Djarama pilo djarama pilo djara
Kooba fi ni diagnèbaw yo
Seydou bèmi doo
Kassa dioloki ba dòbaa yo
Seydou tonnoana nau
Ni sanu ba bi fè
Ni wariba bi fè, tè djion too
Saa tè djion too là
A li mi yè massa ba di
Sora tè djon too
A li mi yè marì ba tigni di, sera
djon too
A li mi yè faama ba di
Saya tè djon too, N’daaba massa
Djarama pilo djarama pilo djara
Aller, Aller à Bamako
Aller, Aller, Cote D’Ivoir
Aller, Aller Burkina Faso
Aller, Aller à Zimbabwe, Zimbabwe,
Zimbabwe, Zimbabwe…

Grand, tu étais grand,
Chris Seydou.
Pour nous, plus de boubous,
plus de bogolans,
tu n’es plus là,
nous le savons.
Ni roi, ni riche,
nul n’est épargné…
Nous te pleurons Chris Seydou.
Allons, allons à Bamako, Côte d’Ivoire,
Burkina Faso et Zimbabwé,
et Zimbabwé, et Zimbabwé,
sur les traces de Chris Seydou.

retour aux titres

Djeliya

Chanson dédiée aux griots maliens

Djeliya ma niyo ko ye
Ne fa ka djeliya ma nyoko ye
Djeliya ma niyo ko ye
Ne fa ka djeliya ma nyoko ye
Ne fa toko ye Mamadou ne fa toko
ye e Sora
Djeliya ma niyo ko ye
Ne fa ka djeliya ma nyoko ye
Djeliya djeliya djeliya
Djeliya ma niyo ko ye
Ne fa ka djeliya ma nyoko ye
Djeliya ma niyo ko ye
Ne fa ka djeliya ma nyoko ye
Djeliya ma niyo ko ye
Ne fa ka djeliya ma nyoko ye
Djeliya ma niyo ko ye
Ne fa ka djeliya ma nyoko ye
Djeliya djeliya djeliya

Pauvre ou puissant, au Mali, le griot te respecte…
Petit ou grand, il te dit :
“ Dans la vie, il y a trois moments :
celui pour agir,
celui pour écouter,
celui pour observer . ”
Le griot le sait…
Il est la sagesse du monde,
et le coeur du monde.
Nulle colère,
nul tourment,
le griot te comprend.

retour aux titres

Bafaro

Chanson dédiée au fleuve Niger.
Chaque année, les Maliens viennent lui confier leurs espoirs et demander la chance.
“Bafaro” signifie “esprit du fleuve”, “Saosa ika keneto” “Chaque année, donne-moi une bonne année”

San wo san ikan keneto
Bafaro bafaro bafaro bafaro doua
ni ye
Djali de nu djki masau a ye doua
ni ye
Fone deuhm be wele djali deuhm
be wele ne ye
Fanta deuhm nu djki faro i be wele
Demi senu djki masa lu be doua I ye
Masa de nu fama bala I bi wele
Dende ri dende ri dende ri dende
ri ye
Ko fala to denou djki faro ikadoua
ni ye
Djali denou djki numu denou djki
ne ye
Ko demi se nu djki masau ai ye
doua a ni yeLada munu kumbe
Mali la folo
Masa denu masa denu wele
Mamari mamari mamari mamari
i yo
E serni alla y doun koro ni badj folo
a ni foro koro
Bua kari ni Seiba mana
Don koro mori don koro sakaba
Djali deuhm be t afone deuhm be
wele ne ye
Djo de nu djki faro i kan so
Numu de nu djki faro i kan so
Garante de nu djki faro i kan so
Djali de nu djki faro i bi wele
Masa de nu masa de nu masa de nu
djki faro i bi wele
Coulibali kulu dja ta suma
Mamari i bi wele djeli de nu djki
faro i kan so kene i yala

Je viens à toi, Fleuve Niger, énergie millénaire…
Des quatre horizons, reçois ma prière…
Je t’off re ces trésors, et t’appelle ;
ni faim, ni peur pour les saisons nouvelles,
et si je m’égare, c’est ton nom que j’implore…
Reçois ma prière, Fleuve Niger,
Du fond des temps
Je sais que tu m’entends.
Fleuve Niger, reçois ma prière…

retour aux titres

Ebi

Chanson de remerciement à Dieu.
“Ebi, ebi, ebi nari yo”, “Pour aujourd’hui, merci beaucoup”

Ebi ebi ebi ebi ebi ebi
Djali deuhm bi wele
Numu deuhm bi wele
Anga djki ke masa Allah ye
Ebi ebi ebi ebi ebi
Ebi ebi ebi nari yo
Ebi nari yo Bamako nari yo ebi
Ebi nari yo ebi nari
Ebi ebi ebi nari yo
Ebi nari yo Sikasso nari yo ebi
Ebi nari yo ebi nari
Ebi ebi ebi nari yo
Ebi ebi nari
Djeli deuhm nu yafo nari numu
de nu yafo nari nari nari nari
koro ye
Ahunitche
Djamana mauo ya fone ye
maraka de nu y afone ye nari
nari nari
Nari koro ye ahunitche
Mali yeuh yafo ne ye ebi ebi
Ebi ebi ebi nari yo
Ebi ebi ebi nari yo
Bi ye bi ye bi ye domba ye
Auhm be tolon ke bi yo
Auhm be njana dje ke bi wuo
auhm be dje ka bara ke
Douau kaniy ni so
Ebi ebi bi ye domba ye
Ebi ebi ebi nari yo
Ebi ebi ebi nari yo ebi
Ebi ebi ebi nari yo
Ebi ebi ebi nari yo
Ebi ebi ebi djeli deuhm ya fo ebi
Bi ye don ba ye
Anga barka da masa Allah ye
Maraka ya fo nari ka ahunitche

Merci…
Pour aujourd’hui et pour chaque jour,
merci.
Pour Bamako, pour Sikasso,
merci.
Pour la santé et pour le pain, pour l’amitié et pour la joie,
merci.
A toi, le Très-Haut, merci beaucoup.
Donne-moi la force de rester tel que tu m’as fait
et de vivre à jamais au rythme du vent.
Merci. Infi niment merci.

retour aux titres

Nina

Chanson traditionnelle malienne, à la façon d'une berceuse.
Baba Sissoko l'a reprise et dédiée à une jeune amie Nina et par extension à tous les enfants du monde.
“Nina ne du be elefe, Nina coco mon beke,
Nina ne du be elefe”
“Nina, tu me plais comme personne.
Quand il se passe des choses, tu ne dois pas être fâchée parce que tu es avec nous.
Sache que dans les moments difficiles, on est là pour toi.”
Nina ne dumbe e le fe
Ni nina ne dumbe e le fe
Nina ne dumbe e le fe
Nina koko mumbe ke
Nina ne dumbe e le fe
Nina ne dumbe e le fe
Ni nina ne dumbe e le fe
Nina ne dumbe e le fe
Nina koko mumbe ke
Nina ne dumbe e le fe
Nina ne dumbe e le fe
Ni nina ne dumbe e le fe
Nina ne dumbe e le fe
Nina koko mumbe ke
Nina ne dumbe e le fe
Nina do lube djoro la Nina
Nina do lube ami na
Nina koko mumbe ke
Nina ne dumbe e le fe

Nina,
Sais-tu combien je t’aime…
A travers toi Nina,
c’est la nature et la vie que j’aime,
c’est toute la musique que j’aime,
Nina… Toujours nous serons là, pour toi Nina.
Rien sur cette terre n’est plus beau que l’amour,
et toi, tu en es le fruit et la joie,
Nina…

retour aux titres

Andrea

Chant interprété lors des baptêmes et mariages.
Baba Sissoko l'a dédié à un de ses amis, Andréa.
“Felelelio fiambo” (vieux dialecte Dogon)
“Regarde ici ce que l’on a, ça suffit pour être heureux”
“Tamani fokadi, Balani Fokadi”
“C’est bon de jouer du Tama, c’est bon de jouer du balafon”

Fele le li yo fi ambo
Fele le li yo fi ambo
Fele le li yo fi ambo
Fele le li yo fi ambo
Sibi la Allah fi ambo
sibi la Allah
Sibi la Allah fi ambo
sibi la Allah
fi ambo fi ambo fi ambo fi ambo
aya sa Yuku
aya sa Yukuba
aya sa Yuku
tamani fo kadi
aya sa Yuku
balani fo kadi
aya sa yuku
aya sa Yukuba
aya sa Yuku
tamani fo kadi
aya sa Yuku
balani fo kadi
andrea andrea andrea andrea
andrea andrea…
amico mio Baba amico mio
Andrea
amico mio Éloi amico mio
Andrea
amico mio Patrick amico mio
Andrea
amico mio sa amico mio
andrea andrea andrea andrea
andrea andrea….
Tout va bien Pino
moi je sais
C’est sûr et certain
Tout va bien Éloi
moi je sais
C’est sûr et certain
Tout va bien Patricki
moi je sais
C’est sûr et certain
Tout va bien Baba ba
moi je sais
C’est sûr et certain
Tout va bien tous mes amis
moi je sais
C’est sûr et certain
Tout va bien Baba ba
moi je sais
C’est sûr et certain
Andrea andrea andrea andrea
andrea andrea…

Ce que Dieu m’a donné suffit.
Danser au son du balafon, du tama , du n’goni suffit.
Et c’est bon.
Andrea, mon ami…
Yuba Sacko, fi ls de Zoumana Sacko et de Tawa,
frère de Issoufou Sacko et de Boura,
je t’appelle.
Andrea, mon ami…
Toujours là pour les tiens,
que Dieu te garde
Andrea…
Mon ami, tout va bien,
c’est sûr et certain,
tout va bien
Andrea…

retour aux titres

Eloi et son griot

Teriya duma beya
Éloi bonya huo barka nye
Din din nu fa masakele
Éloi bonya huo barka nye
Baba fi lani tere
Éloi bonya huo barka nye

Je sens l’amitié, et amitié il y a…
Éloi,
merci pour ta gentillesse,
merci pour ta présence.
L’amitié demande peu,
seulement d’être présent.
Etre présent signifie y être à l’instant juste…
Éloi, Baba te dit merci pour ta présence.

retour aux titres